ANIMATIONS LITTÉRAIRES

Samedi 6 octobre / 14H30 / Patio de la médiathèque

Sieste littéraire

Lecture d’extraits du roman des Editions du Rouergue, Je suis qui je suis de Catherine Grive présente au Salon

Par Régis Maynard

Avec délicatesse et pudeur, Catherine Grive tisse un très beau roman sur l’adolescence, ces moments où l’on se sent autre, où l’on se cherche, sur « cette difficulté à vivre quand on se sent sur une frontière », « partagé entre deux univers ».

 


Samedi 6 octobre / 16H / médiathèque

Conférence

Enfants lecteurs : envie de livres, lecture(s) facile(s)

Donner le goût de la lecture aux enfants, en faire des lecteurs qui continueront à lire à l’âge adulte et qui transmettront à leurs propres enfants l’envie de lire : voilà un beau projet qui n’est pas sans difficultés. Parfois l’envie ne suffit pas, certains enfants, souffrant de troubles « dys », se heurtent à d’importantes difficultés pour accéder à l’univers des livres.

En présence de Sophie Carquain, Sylvie de Mathuisieulx et l’Association Appydis (spécialisée dans la publication de livres numériques accessibles aux enfants dyslexiques et dys)

Débat animé par Jean Antoine Loiseau.


DIMANCHE 7 octobre / 10H30 / médiathèque

Conférence d’Elisabeth Brami

Les Grandes Personnes et les Petites Personnes: des relations pas de tout repos, parfois bonheurs, parfois bobos, Et alors ?

Elisabeth Brami, psychologue et écrivain vient présenter ses derniers ouvrages pleins des questions épineuses de l’éducation: l’album Les Grandes Personnes chez Talents Hauts et quatre romans de la nouvelle collection Et alors ? chez Pocket jeunesse.

Conférence tout public


Dimanche 7 octobre / 14H30 / patio de la médiathèque

Sieste littéraire

Lecture d’extraits du roman Shorba, l’appel de la révolte de Gaspard Flamant présent au Salon

Par Régis Maynard

À travers l’histoire d’un éveil civique et militant, celui du jeune Shorba, qui découvre l’urgence de l’action citoyenne, de la solidarité envers les réfugiés et, plus largement, le sens profond du mot ‘’révolte’’, ce roman résonne fortement avec les valeurs de respect des droits humains que défend Amnesty International »

Un premier roman à découvrir absolument !